L'Organisation portuaire et maritime d'Iran a annoncé hier que le Royaume-Uni devrait libérer prochainement le pétrolier iranien qu'il a confisqué en juillet dernier dans le détroit de Gibraltar,  ont rapporté des médias locaux. Les autorités des deux parties ont échangé des dossiers pour préparer la libération du navire iranien, a déclaré le chef adjoint de l'organisation, Jalil Eslami, a indiqué la Télévision nationale iranienne. L'Organisation portuaire et maritime d'Iran a, également, affirmé que “Londres a montré sa volonté de résoudre le différend avec les autorités iraniennes”, a poursuivi la même source. “Nous espérons que ce problème sera résolu dans un avenir proche et que le navire pourra continuer à naviguer sous pavillon iranien”, a souligné le responsable iranien. Le 4 juillet dernier, les Royal Marines britanniques ont saisi dans le détroit de Gibraltar un pétrolier iranien, Grace 1, qui selon Londres se  rendait en Syrie en violation des sanctions décrétées par l'UE contre le pays, ce que l'Iran a démenti catégoriquement. 


R. I./Agences



Commentaires

Ajouter un Commentaire