New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la deuxième semaine consécutive aux Etats-Unis, portés notamment par la progression des importations, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).
Lors de la semaine achevée le 9 août, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 1,6 million de barils pour s'établir à 440,5 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient une baisse de 2,5 millions de barils.

Les importations ont continué à progresser, poursuivant sur leur tendance observée lors du précédent rapport, s'établissant à 7,71 millions de barils par jour (mbj) contre 7,15 mbj la semaine précédente.


 La cadence des raffineries, qui avait grimpé à son plus haut niveau de l'année la semaine précédente à 96,4%, a ralenti lors de la semaine écoulée, ces dernières fonctionnant en moyenne à 94,8% de leurs capacités.

Les stocks d'essence ont reculé de 1,4 million de barils, alors que les analystes anticipaient une baisse de 1,15 million de barils.

Les réserves d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont baissé quant à eux de 1,9 million de barils, là où les analystes prévoyaient une progression d'un million de barils.

Egalement scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont, eux, reculé de 2,6 millions de barils à 44,8 millions de barils.(prixdubaril)



Commentaires

Ajouter un Commentaire